Face à Face

 

Diplômée des Beaux arts de Dijon en design d’espace, Véronique Augry est une femme multi-casquette à l’esprit créatif. Elle a imaginé l’architecture intérieure de la Gare Montparnasse, l’ambiance des magasins IKEA, les vitrines d’Habitat ou encore la scénographie de plusieurs musées parisiens. Aujourd’hui responsable et enseignante dans une école d’art, Véronique met sa pédagogie au service d’étudiants passionnés.

 

Franco-Mexicaine, Tiffany Silve possède une sensibilité artistique hérité de son père, heureux propriétaire d’une galerie d’art où peintures, photographies et sculptures ont bercé son enfance. Un diplôme de l’ESAD en poche et après plusieurs années de pérégrination entre la France et le Mexique, Tiffany fait ses armes à l'École Nationale Supérieure de Création Industrielle - ENSCI Les Ateliers.

aboutus

© Adèle Augry

Dossier de Presse 

À télécharger

Derrière cette signature se cache Véronique Augry et Tiffany Silve, un duo de photographes né d’un coup de foudre artistique entre deux femmes. Les inséparables ont uni leur talent depuis quatre belles années et rapprochent les trente ans qui les séparent par leur marotte commune: la photographie. 

 

 

«C’est notre moyen d’écriture. Comme un langage qui retranscrit le quotidien, un environnement, un sentiment ou une humeur, la photographie capte le réel et l’instant. Dans un esprit de liberté, la photographie nous pousse à partir ailleurs » VATS.

« La petite et la grande » pratiquent la photographie avec un double regard transgénérationnel, né d’une longue correspondance hivernale et simultanée entre deux fuseaux horaires. À l’aune de cet échange intimiste, la toute première série Il y a longtemps a vu le jour. Toujours un appareil entre les mains, les deux femmes captent l’instant présent en doublon. De la deuxième série Foire Complice qui fait la part belle à la mélancolie des fêtes foraines semblable à la célèbre Madeleine de Proust; à la série plus récente, Instantanés Cafés, sertie de clichés aux effluves fraichement torréfiées des iconiques bistrots parisiens; les deux complices travaillent sans frontières, de l’espace intime à l’infini, du septième art à la mélodie. Les compères contemplent le monde de leurs quatre yeux et vagabondent en vélo à la recherche d’un nouveau rêve. Une invitation au voyage qui happe le regard vers la VATS Photographie